Bonjour les amis c’est Virginie! I am so happy to be back here with you and hopefully you are too! I am here today for something a little different : I’m going to share with you my new podcast in clear French and slightly slower than normal conversational speed so you can easily understand me.

 

I have been in the process of launching French podcasts which you can find on my blog at French truly.com/blog and when I asked you via my weekly newsletter what you would like my next topic to be about, most of you said: Please describe your quarantine life in Paris! , to which I’m adding a “how to stay positive and balanced” twist. My goal is not to undermine both the humanitarian and economic depressing impact of the coronavirus. Believe me, I have my share. But my way to deal with it is to remain productive, créative, et oui, positive.

 

Now go grab a cup of coffee, une tasse de thé, un verre de vin, une coupe de Champagne, so you can peacefully listen to me for the next 20 minutes or so. I hope you will like it please leave your comments about the story and about other topics you would love for me to talk about in my future podcasts. One last thing, you’ll see some of my pictures and videos of deserted Paris in this video while I’m talking and if you want to see more, come join me on my new instagram account where you can follow me and Paris on a daily basis, en français.

 

That’s it! Enjoy, and I’ll see you in the comments.

 

Paris lockdown quarantine

 

Transcript for above podcast “HOW TO REMAIN POSITIVE IN QUARANTINE PARIS”

 

Le monde entier est à l’arrêt. C’est une expérience inédite. Voir les photos et vidéos des grandes métropoles de notre planète complètement désertées me fascine. C’est une vision d’une beauté unique. Une sorte d’oeuvre d’art. Mon retour à Paris en provenance de Seattle où je venais de passer trois semaines, s’est presque déroulé de manière tout à fait banale. Je dis “presque” parce que je ne pouvais pas ignorer d’abord le fait que je quittais les États-Unis avec onze jours d’avance, puis l’atmosphère lourde générée par un silence ambiant, la majorité des magasins fermés dans les aéroports, les masques qui me donnent une impression d’étouffement, le fait que personne ne puisse s’approcher de personne d’autre, les regards de travers dès que quelqu’un tousse, éternue, renifle même légèrement. Oui c’est ça, l’atmosphère est lourde, lourde et étrange.

 

Une fois atterrie à Paris et mon énorme valise récupérée, je me dirige vers le RER qui me mènera à la gare du Nord. Dire que l’aéroport est vide serait une exagération mais j’ai réussi tout de même sans trop de difficultés à prendre des photos sans personne. Je remarque au passage un grand nombre de vols annulés. Mais je suis là. Je suis arrivée. Je suis à la maison. Enfin presque. Il me faut encore prendre le RER puis le métro. Habituellement, j’ai beaucoup de mal à supporter les foules, je suis toujours pressée, je marche très vite, les gens sont toujours trop lents à mon goût, et ça m’énerve, ça me frustre, ça m’agace. Le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne trouve ce problème ni à la gare du Nord ni au métro République. Le calme, le vide, le silence me prennent par surprise même si je m’y attendais. Une situation tellement surréelle qu’elle me fait rire, un rire nerveux, je ris toujours dans les moments pas drôles du tout, c’est les nerfs.

 

Mais le choc le plus grandiose m’attend à la sortie de métro. Déjà il n’y a personne, juste moi et ma valise, et pour la station République qui regroupe cinq lignes, c’est juste incroyable. J’ai l’impression d’être l’héroïne d’un film de science-fiction. Et puis je m’arrête en bas des escaliers. À ce moment-là, je suis encore sous terre, je n’ai pas encore vu Paris. Je marque une pause pour me préparer au spectacle d’une Paris telle que je ne l’ai jamais vue avant. Depuis ma perspective, en bas des escaliers qui me mèneront place de la République, je vois le ciel blanc et quelques branches d’arbres. Mais surtout, surtout j’entends le silence, un silence de fin du monde, et je sens mon cœur palpiter. Je recommence à rire. Ce même rire nerveux. Je comprends que je suis en train de vivre quelque chose d’exceptionnel et je me sens bizarrement exaltée. Ajoutons à cela la fatigue du voyage. Je n’ai pas dormi depuis deux jours. Comme pour insister sur la gravité du moment, le poids de mon énorme valise que je tire et que je traîne difficilement, une marche à la fois, me force à monter les escaliers très lentement. Finalement j’atteins le sommet complètement essoufflée et en voyant cette immense place normalement grouillante de monde et de bruit, aujourd’hui totalement nue, sans même une personne, je ne sais plus si je manque d’oxygène à cause du poids de ma valise ou du poids du silence tout autour de moi.

 

Wow. Je tourne la tête, je veux tout voir, tout enregistrer dans ma mémoire, je tourne et je tourne encore, comme hypnotisée par cette beauté angoissante. Mon amour du tragique est servi! Finalement je me décide à bouger. Les roulettes de ma valise résonnent, il me semble que le tout Paris peut les entendre. Après quelques minutes, me voici devant ma porte et je me sens tellement bouleversée que j’ai oublié les deux codes! Le code qui ouvre la première porte et celui qui ouvre la deuxième. Après plusieurs tentatives et grâce à ma mémoire kinésthésique, me voici à l’intérieur devant l’ascenseur. J’ai hâte de voir mon appartement. Mais surtout j’ai hâte de voir mon lit! En plus du manque de sommeil et du décalage horaire, je dois enseigner mon week-end immersion de dix-sept heures à une heure du matin. Si ces horaires vous semblent bizarres, eh bien, vous avez raison ! En fait le week-end immersion était censé se dérouler à Seattle, en personne, de neuf heures du matin à dix-huit heures, ce qui en ligne et à Paris correspond à de nouveaux horaires: de dix-sept heures à une heure du matin. Dieu merci je dispose de six heures pour dormir, ce qui m’enchante totalement. Mmmm mon bon lit bien chaud, bien doux, bien confortable… aaaaaah… le bonheur…

 

Six heures plus tard, je me réveille, je fais du thé, je prends une douche, j’allume mon ordinateur et c’est parti. Les étudiantes sont adorables et motivées, je ne vois à peine passer les neuf heures. Pareil pour le lendemain. C’est seulement après ce week-end passé sur mon ordinateur que ma nouvelle vie de quarantaine à Paris peut commencer. À quoi ressemble la quarantaine à Paris? Comment les Parisiens vivent-ils cette quarantaine? Qu’est-ce qui a changé? Y a-t-il des aspects plaisants à cette quarantaine? Vous avez peut-être remarqué que le titre de ce podcast est positif? Je n’ai pas envie de vous déprimer, de vous rendre triste, en fait je n’ai pas envie d’être déprimé ou triste moi-même. Donc, chaque jour je décide de ne pas me concentrer sur toutes les conséquences négatives du coronavirus qu’elles soient humanitaires ou économiques. Je sais ce qui se passe, je fais ce qu’il faut pour me protéger et pour protéger les autres en même temps, je fais attention, et après je passe à autre chose. J’ignore le négatif, tout le négatif, je me concentre sur le positif, tout le positif, même les toutes petites choses qui pourraient sembler insignifiantes. Comme le pigeon qui vient me dire bonjour sur mon balcon, un pigeon très poli, ou le ciel bleu que nous pouvons admirer à travers les fenêtres, ou les oiseaux que je peux désormais entendre chanter. Je vous assure qu’habituellement, dans un quartier débordant de vie comme le Marais on n’entend pas les oiseaux.

 

Et puis il y a un autre point positif, tout à fait subjectif. Je discutais de fenêtre à fenêtre avec mon voisin Paul samedi dernier et pendant cette conversation, il m’a dit qu’il profitait du confinement pour créer de la musique ainsi que des textes pour l’accompagner. Paul fait partie de ces gens qui ne peuvent pas télétravailler, ou travailler à distance, car il est acteur de théâtre. Il a ensuite dit qu’il trouvait les rues vides de Paris très très très tristes. Voilà qui me ramène à mon autre point positif subjectif. Je ne trouve pas les rues vides de Paris tristes. Je les trouve belles, paisibles, calmes, magiques, mystérieuses, fascinantes, captivantes. Bref, je les aime. Elles me plaisent, elles m’apaisent. Et de temps en temps, je profite du document officiel qui nous donne l’autorisation de sortir à condition de pouvoir cocher une des sept options. Voici quelques exemples. Parmi ces sept options il y a l’assistance aux personnes vulnérables, les consultations et soins des patients souffrant d’une maladie de longue durée, et puis il y a les deux options que j’utilise : faire les courses pour acheter à manger et pratiquer une activité physique individuelle, ces deux dernières conditions devant se limiter à une heure par jour dans un rayon d’un kilomètre de votre domicile. Pour l’instant, je suis allée courir seulement deux fois, le reste de mon activité physique consistant à danser dans mon salon! Ah oui! Ça me fait penser à un autre point positif : Mes voisins qui habitent à l’étage en dessous de chez moi, je suis au cinquième étage, ils sont au quatrième étage, ces voisins ont quitté Paris. Je peux donc danser sans faire trop attention à ne pas faire de bruit. Mais je digresse, revenons-en aux sorties autorisées par le gouvernement français. À cause du confinement, je sors très peu, pas longtemps, et pas loin. Mais quand je sors, j’essaie d’être la plus efficace est la plus productive possible en prenant beaucoup de photos et en faisant beaucoup de vidéos courtes pour pouvoir les partager avec vous. J’aimerais tant pouvoir vous montrer la Seine, les Champs-Élysées, Montmartre, les Tuileries, l’Arc de Triomphe, j’aimerais tellement les voir aussi, mais je n’ai pas le droit. Rappelez-vous, je dois rester à un kilomètre de chez moi et un kilomètre c’est malheureusement très vite parcouru. C’est dommage mais je reste tout de même en mesure de partager avec vous de nombreuses rues, comme la rue de Turenne, la rue de Bretagne, la rue de Turbigo, la rue Montorgueil, etc. Je peux aussi vous montrer des grands boulevards comme le boulevard du Temple, le boulevard Voltaire, le boulevard Saint-Martin, le boulevard de Sébastopol, l’avenue de la République, et puis l’immense place de la République.

 

Au fait, connaissez-vous la différence enfin un boulevard est une avenue? Le boulevard vient du néerlandais “bolwerk” qui signifie rempart, un grand mur protecteur autour d’une ville. À l’origine, un boulevard désigne un poste fortifié. À Paris, c’est fortifications ont été détruites par le roi Louis XIV au XVIIe siècle puis transformées en voies de passage, mais le nom est resté. Le mot avenue vient du français ancien “avenir” qui signifiait arriver. Une avenue désigne donc une voie par laquelle on arrive quelque part. L’avenue de la République arrive en effet à la place de la République. Ma petite explication est terminée, je referme ma parenthèse et je reviens aux aspects positifs liés au confinement parisien.

 

J’avoue que les deux ou trois premiers jours, je me suis légèrement laissée aller à la tristesse, à l’apathie, voire à la panique. J’étais un peu sous le choc, forcément. Dieu merci, ça n’a pas duré. Je crois que je suis physiquement incapable de m’apitoyer sur mon sort trop longtemps. Vous connaissez l’expression “Marche ou crève” ? C’est une expression empruntée au langage militaire qui me correspond assez bien. Donc après mes quelques jours de déprime à déambuler dans mon pyjama, j’ai réalisé que si je voulais m’en sortir, il fallait être encore plus productive que d’habitude, mais aussi plus créative, plus inspirée, plus ouverte, et oui, plus positive. Depuis c’est ce que je fais. Et j’avoue que le fait qu’il y ait zéro distraction extérieure aide grandement à être à la fois concentrée et efficace, n’est-ce pas? J’en profite même pour me lancer dans de nouvelles expériences. Les salles de sport sont fermées donc je vais courir, chose que je n’avais jamais fait avant. Il y a un mois, courir dans Paris ne m’attirait absolument pas, le bruit, la pollution, les voitures, les scooters, les vélos, les trottoirs bondés, quelle horreur! Aujourd’hui, je peux courir en plein milieu de la rue et je trouve ça tellement exaltant que je ne peux pas m’empêcher de sourire pendant toute la durée de ma course. De plus, je peux respirer à fond sans visualiser un cancer envahir mes poumons. Quant à mon autre nouvelle expérience, j’ai finalement commencé d’écrire mon livre et pour tout vous dire, j’en suis au chapitre cinq. Quoi qu’il arrive, que je trouve mon travail bon ou complètement nul, je continue, je n’arrête pas, j’écris. J’ai écrit plusieurs nouvelles, mais jamais un roman. Si je veux être écrivain, il faudra bien que je l’écrive ce premier roman, et que j’arrête de me trouver des excuses pour ne pas le faire!

 

Quoi d’autre? Quoi d’autre? Quels sont les autres petites routines positives nées du confinement? Puisqu’on est bloqué à la maison il faut faire en sorte qu’elle soit aussi jolie et agréable à vivre que possible. Mon appartement est donc constamment impeccable, et puis, pour ajouter une petite touche de créativité, j’ai réorganisé la bibliothèque, vachement plus jolie maintenant, redécoré les deux cheminées, la cheminée du salon et la cheminée de la cuisine, et j’ai transformé la grande table de la cuisine en immense bureau philosophique sur lequel j’entasse les livres, les cahiers, les notes, les feuilles, les stylos, les surligneurs, les crayons à papier, ma gomme, et mon taille-crayon. Le grand bazar intellectuel! Mon style de décoration préféré. Et quand il fait beau ce qui est le cas en ce moment, je peux même prendre mon thé sur le balcon! Je peux même me faire bronzer! Alors que jusqu’à présent, je n’ai prêté aucune attention à ce pauvre petit balcon qui devait se sentir bien délaissé.

 

Depuis mon balcon je peux désormais écouter le silence parisien, silence interrompu une fois par jour, tous les jours à 20 heures, par des applaudissements, des cris, des chants, des Parisiens qui se réunissent pour remercier les médecins, les infirmiers, tout le personnel soignant, et ça aussi, je trouve ça beau. Moi aussi je vais applaudir sur mon balcon à 20 heures est ce drôle de concert quotidien me donne les larmes aux yeux à chaque fois. Les humains sont aussi doués pour créer la laideur que pour créer la beauté. Voilà, vous savez maintenant à quoi ressemble la vie d’une parisienne confinée.

 

Paris lockdown quarantine

 

——————————————————————————————————————————-

 

WANT TO TAKE YOUR FRENCH TO THE NEXT LEVEL?

RECEIVE VIRGINIE’S FREE COURSE to Help You Become a little bit French in 3 Steps.

Learn French Online with Virginie via the French Truly Online School

Learn French with Virginie via her French Immersion Courses in France, in London UK, and in Seattle US.

Watch Testimonials from Virginie’s Happy Students!

 

——————————————————————————————————————————-

 

Learn French online with Virginie

Join French Truly’s online school, either by buying the French online course(s) of your choice or by becoming a monthly member. See more details about the membership at the bottom of this page 🙂

Each French online course is packed with video & audio files along with written material, to make it as fun, easy, and user friendly as possible for you! Come and learn French online with me!

 

French online course #1: 600 WORDS

learn french online

In this course, you will find 15 videos (+ 10 bonus ones) to help & accompany you every step of the way through the course + for each word, each sentence, each expression, each conjugated verb, I have created an audio file of my voice, slow and slightly faster speed. Your French language learning experience has never been so easy, fun, and fruitful. You can learn French online and benefit from the flexibility working at your own pace offers, while having me with you the whole time.

 

Did you know…

You can converse (speak + understand) in French with only 600 WORDS?

The average French person only uses between 300 & 3,000 WORDS?

This means that if you can master a relatively short list of words, you’ll be able to express yourself like the average French person! Plus you’re much more likely to understand the French when they talk back to you!

 

This course will teach you…

1- How to speak French

2- How to pronounce French

3- How to make French sentences

4- How to conjugate all the most common French verbs

5- How to polish your results

6- How to self evaluate your French

More info HERE

  • It should take you about 30 hours to complete this course, which is made up of 10 lessons
  • This course is designed for a beginner / intermediate level. If you are intermediate but feel like you could really reinforce your foundations, you will love it.
  • You can join whenever, either by buying the course or by becoming a monthly member giving you access to my French online courses from $10 / month. See more details about the membership at the bottom of this page 🙂

 

Online course # 2: PERFECT PRONUNCIATION

Learn French online

In this course you will find 11 videos + 150 audio files + 92 pages PDF format to help & accompany you every step of the way throughout the course. In some parts of the videos, my face will appear close up and profile so you can easily see how I make these sounds with my mouth. The 150 audio files are composed of the 100 most popular French words and the 50 most common French phrases. They are recordings of my voice, speaking slowly enough so you can easily grasp every syllable. Your French language learning experience has never been so easy, fun, and fruitful. You can learn French online and benefit from the flexibility working at your own pace offers, while having me with you the whole time.

NB: if you are the proud owner of my previous French online course 600 WORDS, don’t worry, this is not a repeat as we are now exploring 1 letter words and up, whereas in 600 WORDS we began at 4 letter words and up.

 

Combine knowledge with confidence…

For you to be able to have a pleasant and efficient conversation with a French person, one thing is key… can you guess what it is? Confidence! How well do you think you will communicate in French if you don’t feel confident about your accent? If you are scared that people won’t understand you? Or even worse if you think someone might make fun of you? Without a minimum of confidence there is no room for communication. Yet if you feel confident, you can afford to make a few mistakes here and there because people will still understand you. What prevents a conversation from happening isn’t just a lack of knowledge, it’s also a lack of confidence. You need to have both to make it work, not to mention, to make it fun!

 

This course will teach you…

1- How to pronounce every letter of the alphabet

2- How to pronounce every digraph & trigraph

3- How to make every French sentence flow

4- How to pronounce the 100 most popular French words

5- How to pronounce the 50 most popular French phrases

6- How to avoid the pronunciation mistakes everyone makes

More info HERE

  • It should take you about 20 to 2 hours to complete this course, which is made up of 11 lessons
  • This course is designed for a beginner level. If you are intermediate but lack confidence when it comes to talking and feel like you could really benefit from focusing on pronunciation, you will love it.
  • You can join whenever, either by buying the course or by becoming a monthly member giving you access to my French online courses from $10 / month. See more details about the membership below 🙂

 

Online course # 3: FRENCH DICTÉES

French online course dictées

 

In the FRENCH DICTÉES online course you will find 20 videos + 10 audio files to help & accompany you every step of the way throughout the course. Why 20 videos? Because there are 10 dictées in total, each focusing on one particular topic, and for each dictée I have prepared 2 videos. Let’s say the video focuses on both French past tenses called imparfait & passé composé. The first video will go though the grammar, the conjugation, and all the tips on these two past tenses to help you understand and remember how and when to use them. The second video will be the actual dictée, a short story written by me, describing everyday life situations conveniently packed with imparfait and passé composé verbs! Boom! Efficient! The dictée will also be read by me, slowly first and then a little faster, with a close up on my face so you can more easily recognize the words and copy the shapes I make to improve your own pronunciation.

 

Become a French language expert

How do you become an expert at anything? By focusing on one thing at a time.

I’ve made sure to categorize and isolate either a verb tense, a verb group, a grammar or vocabulary topic per dictée, so you can effectively focus and interiorize concepts separately, which makes it a lot easier to remember them.

 

Here’s what you’re going to learn

What grammar & conjugation points will each dictée focus on?

Dictée # 1: Present tense

Dictée # 2: Past tenses – imparfait & passé composé

Dictée # 3: Future tenses – futur proche & futur simple

Dictée # 4: Conditional, imparfait, asking questions

Dictée # 5: Imperative form

Dictée # 6: First group verbs all tenses

Dictée # 7: Second group verbs all tenses

Dictée # 8: Third group verbs all tenses

Dictée # 9: Numbers

Dictée # 10: Prepositions

Each dictée is a short story written by me about practical everyday life situations. This means that not only do you get to work on conjugation & grammar drills, but you also improve your conversational skills at the same time: a magic combination for your next trip to France!

 

Grow your confidence talking about practical everyday topics

The dictées will refer to common topics that you are very likely to hear or very likely to use to express yourself such as:

-Traveling to France

-Socializing

-Childhood memories

-Family dynamics

-Everyday life routines

-How to express your ideas, opinions, and dreams

 

Two videos per dictée

First video: key grammar and conjugation reminders explained very clearly so you feel prepared and confident entering each dictée.

Second video: the actual dictée. I’ve made sure to categorize and isolate either a verb tense, a verb group, a grammar or vocabulary topic, so you can effectively focus and interiorize concepts separately, which makes it a lot easier to remember them.

 

And for you challenge lovers over-achievers?

Yes I have prepared something just for you! I have also made 10 audio files, 1 per dictée, so that if you wish to, if you want it extra difficult, if you want to test yourself more deeply, you can solely rely on sound. Indeed there are many occasions in life where we hear a language but we don’t see it: speaking to someone on the phone or listening to the radio for instance.

 

20 videos? 10 audio files? What else?

This new FRENCH DICTÉES online course also comes with written files with both the French text along with the English translation, so that you can evaluate yourself when you’re done taking notes.

To summarize, you’ll be able to use video, audio, and written material.

 

Dictées worked for me, they’ll work for you!

Let me tell you, I LOVE dictées because THEY WORK. And clearly you realize this too and that is smart of you. So now let’s see how something as simple as a dictée can truly help you become a little bit French! Your French language learning experience has never been so easy, fun, and fruitful. You can learn French online and benefit from the flexibility working at your own pace offers, while having me with you the whole time.

 

Become a monthly member!

Learn French Online

My goal is to transform your French language learning experience. This is why I’ve decided to offer you a new way to learn French online and gain access to the French Truly Online School! Actually, more than 1 new way, you’ll have 3 plans to choose from so come and learn French online with me!

Facebook Comments
Become a little bitin 3 easy steps
 
Learn how to incorporate frenchness in your every day life with this free 3 step mini course

Become a little bit
in 3 easy steps

 

Learn how to incorporate frenchness in your every day life with this free 3 step mini course

You have Successfully Subscribed!